Angoulême 2021 : la BD plus forte que le (la ?) covid

© Chloé Wary et Willy Ohm

C’est décidé, le FIBD 2021 aura bien lieu mais « en diptyque », pour cause de covid-19. On ne peut que s’en réjouir, l’annonce fournissant au moins une perspective à tous les amoureux du festival…

Le virus — tel un Gargamel invisible et sournois se délectant du spectacle des pauvres petits schtroumpfs fragiles et apeurés que nous sommes, confinés dans nos champignons — n’aura donc pas la peau du célèbre festival, du moins on l’espère, tant il nous a habitué à vivre depuis plusieurs mois dans une brume d’incertitude qui aura fait de 2020 l’année la plus longue (et surtout la plus chiante) depuis le début du XXIe siècle et même depuis cinquante ans au moins…

Que l’on soit favorable ou non à la vaccination, nul ne pourra nier espérer l’avènement rapide du vaccin miracle, même si on se doute bien qu’un confinement (au moins partiel) sera toujours d’actualité fin janvier 2021, période habituelle du Festival international de BD dans la cité angoumoisine.

Si la remise des Fauves est maintenue pour les 29 et 30 janvier (bien évidemment en distanciel — j’aime tellement ce néologisme…), les organisateurs ont misé sur une liberté retrouvée au début de l’été, c’est pourquoi la version « accueil du public » a été fixée du 24 au 27 juin. Voyons le bon côté des choses : à cette période la météo est plutôt favorable aux tenues légères. Angoulême en tongs et sans doudoune, pour une fois ça peut le faire…

A noter que l’exposition du Grand Prix 2020, Emmanuel Guibert, se tiendra au musée d’Angoulême sur une durée exceptionnelle de fin janvier à fin juin, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Concernant les autres expositions, rien n’a encore été annoncé pour l’instant.

Si l’on épluche la sélection officielle (et la sélection Découvertes), on pourra constater ci-dessous que La Case de l’Oncle Will a pu évoquer quelques-uns des ouvrages listés au cours de l’année :

Aldobrando
Anaïs Nin, sur la mer des mensonges
Kent State
Paul à la maison
Le Serment des lampions
La Dernière Rose de l’été
L’Affaire des hommes disparus
Le Château des animaux, tome 1
Béatrice

L’événement attendu dans la première phase du festival (en partenariat avec Cultura), c’est le Fauve des lycéens qui sera décerné pour la première fois (sur le modèle du Goncourt des lycéens)

Le reste de la sélection officielle est à retrouver sur le site officiel du Festival d’ Angoulême.

Cet article, publié dans News, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.