La grande frousse de Mickey Maousse

Terror-Island – Une terrifiante aventure de Mickey Mouse, d’Alexis Nesme (Glénat) — Décidément, la popularité de Mickey Mouse ne faiblit pas. Non seulement la célèbre souris refuse de se confiner dans des archives poussiéreuses mais elle se voit en plus offrir de nouveaux terrains de jeux « haut de gamme » par des bédéistes frenchies. Démonstration avec ce splendide Terror-Island.

Angoulême 2023 : un palmarès en couleurs

ANGOULËME 2023 — La 50e édition du Festival a pris fin sur une note colorée, avec l’attribution du fauve suprême à l’ouvrage remarqué de Martin Panchaud, La Couleur des choses.

Ver sur Terre

Lombric, de Mathieu Sapin & Patrick Pion (Soleil Productions) — Derrière cette ode à la nature, se révèle un conte aussi charmant que cruel, assurément déconcertant dans son propos en apparence innocent qui pourrait aussi servir la cause spéciste. Il faut dire que l’Homme, enfant ou adulte, n’y a pas un rôle des plus glorieux…

BEST OF 2022

C’est le moment tant attendu de faire le bilan de l’année écoulée ! Voici selon moi, les ouvrages qui auront marqué 2022.

Réveil en Cauchemardie

Le Dormeur, de Rodolfo Santullo & Carlos Aón (iLatina) — Malgré ce que pourrait suggérer son titre, ce polar d’anticipation ne va pas vous endormir, bien au contraire. Avec un minimum d’effets, ce récit nous entraîne dans les profondeurs inquiétantes de l’âme humaine.

Jeu de société

La Couleur des choses, de Martin Panchaud (Éditions ça et là) — La BD la plus originale de l’an dernier, parue chez Ça et là, pourrait se contenter de ce seul qualificatif. Or, elle possède quelque chose en plus, et cela n’est pas rien : une narration au cordeau captivante alliant drame social et thriller fantasque…

Les mirifiques madeleines de Ricardo Leite

À la recherche du Tintin perdu, de Ricardo Leite (Éditions Sépia) — Cette autobiographie en forme d’hommage à Hergé et à la bande dessinée franco-belge fait tout doucement son trou sur les étals des libraires, et c’est une bonne nouvelle. Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier cette œuvre : monumentale, passionnée, nostalgique, intime, émouvante, onirique, encyclopédique, renversante…

On n’est pas des bêtes, on la ferme pas !

Le Château des animaux, tome 3 : La Nuit des justes, de Xavier Dorison & Félix Delep (Casterman) — Ce tome 3 de la saga animalière de Dorison et Delep poursuit l’auscultation d’un pouvoir tyrannique et retors, capable d’écraser la révolte populaire dans le sang. Si contre lui l’action violente semble vouée à l’échec, la désobéissance civile saura-t-elle venir à bout du tyran Silvio ?

Le conte des mille et une morts

La Jungle, de Nicolas Presl (Atrabile) — Au rayon curiosité, le dernier ouvrage de Nicolas Presl, auteur sensoriel qui préfère l’image et le silence. Parce que les mots ne servent à rien quand ils sont couverts par le fracas de la guerre. Pas de doute : le monde est une jungle et l’homme reste un loup pour l’homme.

Ma prison va craquer !

Prison, de Fabrice Rinaudo, Anne Royant & Sylvain Dorange (La Boîte à Bulles) — Si l’enfer existe en France, c’est dans ses prisons qu’on le trouve. On sait gré aux auteurs de donner un coup de projecteur sur une réalité épouvantable au cœur de la « Patrie des Droits de l’Homme ».