Quand Illian sort du bois

Le Boiseleur, tome 2 : L’Esprit d’atelier, de Hubert & Gaëlle Hersant (Soleil Productions) — Cette deuxième partie du conte enchanteur co-réalisé par le regretté Hubert et Gaëlle Hersent, publié à titre posthume, nous emmène sur les rives de Belizonde. Dans cette « Babylone » des arts, le jeune et talentueux sculpteur Illian va vivre une expérience houleuse, véritable parcours initiatique au dénouement inattendu.

Le minotaure par les cornes

Le Labyrinthe inachevé, de Jeff Lemire (Futuropolis) — En s’inspirant du mythe du labyrinthe, Jeff Lemire nous livre un thriller onirique captivant où la folie semble être la seule échappatoire face à la perte inconsolable d’un être aimé. Une quête incandescente à l’issue imprévisible, où réalité et imaginaire se confondent.

La brocante du siècle

Slava, tome 1 : Après la chute, de Pierre-Henry Gomont (Dargaud) — Rares sont les aventures populaires se déroulant dans la Russie contemporaine, pour ne pas dire inexistantes. La matière est pourtant là, et Pierre-Henry Gomont le prouve avec à-propos, en nous plongeant dans ces années 90 où l’ex-Empire soviétique prenait des allures de Far West…

Dans la peau de l’ours

Les Pizzlys, de Jérémie Moreau (Delcourt) — Jérémie Moreau frappe très très fort avec ses Pizzlys ! Au sommet de son art, l’auteur nous offre un sublime voyage vers le Grand Nord américain, où de jeunes parisiens apprennent à se déconnecter de leurs machines pour mieux se reconnecter à l’univers.

De la biodiversité appliquée à nos intestins

Voyage au centre du microbiote, de FäSt & Héloîse Chochois (Delcourt) — Les docus-BD scientifiques sont à la mode et s’imposent désormais comme un excellent medium de vulgarisation. Celui-ci, qui vient s’ajouter à une liste qui ne cesse de s’allonger, nous invite à la découverte d’un nouveau monde plein de promesses : notre « deuxième cerveau », j’ai nommé l’intestin !

Recouvrer la vue avec Dante

L’Accident de chasse, de David L. Carlson et Landis Blair (Sonatine Éditions) — Les mots manquent pour décrire ce splendide — et consistant ! — hommage à la littérature et aux choses de l’esprit, soutenu par un dessin puissant. Retour sur l’Accident de chasse, fauve d’or 2021 et chef d’œuvre inoubliable.

Sous la crue, les pavés

L’Âge d’eau, première partie, de Benjamin Flao (Futuropolis) — Benjamin Flao est de retour, et c’est une bonne nouvelle. Ce diptyque, dont nous n’avons pour l’instant que la première partie, pourrait bien égaler, voire surpasser son superbe Kililana Song, un formidable récit post-apocalyptique aux accents chamaniques.

Le feu des confins ne meurt jamais

Nous, les Selk’Nams, de Carlos Reyes et Rodrigo Elgueta (iLatina) — Le Chili, l’autre pays de la BD. Eh oui, il n’y a pas que l’Europe, le Japon ou les States ! On est prêts à croire sur parole le petit éditeur iLatina, qui nous propose un ouvrage absolument fascinant dévoilant les mystères d’un peuple aborigène de la Terre de feu.

Les tics sans éthique du Soviétique

Poutine, l’ascension d’un dictateur, de Darryl Cunningham (Delcourt) — Certes, ce n’est pas forcément la lecture idéale pour l’été, mais la guerre en Ukraine, elle, n’a pas pris de vacances. A ce titre, cette biographie fluide et instructive nous rappelle que l’homme à la tête de l’ex-grande puissance soviétique est loin d’avoir lâché l’affaire…

Enfin un prix Eisner pour Peeters et Schuiten !

L’Ombre d’un homme, de Benoît Peeters et François Schuiten (Casterman) — L’Ombre d’un homme vient d’obtenir un prestigieux prix Eisner (Best U.S. Edition of International Material). Retour sur le septième titre des Cités obscures qui n’est pas forcément celui que l’on retiendra des deux maîtres belges.