Obéir tue

Bartleby, le scribe – Une histoire de Wall Street, de Jose Luis Munuera (Dargaud) — Cette nouvelle d’Herman Melville, aujourd’hui adaptée en BD avec brio, a fait couler beaucoup d’encre depuis sa parution en 1853. Cette « histoire de Wall Street » est loin d’être une ode au capitalisme, mais bien plutôt un grain de sable jeté dans les rouages d’une machine infernale.

La Statue de la Liberté sur le divan

Frink & Freud, de Pierre Péju et Lionel Richerand (Casterman) — En cette période anxiogène propice à l’introspection, on dirait que la psychanalyse a le vent en poupe, comme l’atteste le succès de la série-phénomène « En Thérapie » sur Arte. La BD s’y mettrait-elle aussi ?

L’heure des couleurs à l’école

Blanc autour, de Wilfrid Lupano et Stéphane Fert (Dargaud) — Prudence Crandall fut celle qui osa défier la discrimination raciale en créant la première école pour jeunes filles noires dans les USA du XIXe siècle. Un récit historique, tragique et magnifique, signé de Lupano et Fert.

Jacques la menace !

Il faut flinguer Ramirez, de Nicolas Pétrimaux (Glénat) — Mais pourquoi faudrait-il donc flinguer Ramirez ? Pour quelle raison une redoutable mafia mexicaine serait-elle aux trousses de cet employé insignifiant d’une entreprise d’aspirateurs ? Accrochez-vos ceintures, vous allez respirer de la poussière…

Le retour des soucoupes volantes

L’Invasion silencieuse, tome 1, de Michael Cherkas & Larry Hancock (Delcourt) — Entre conspirationnisme et science-fiction, ce thriller paranoïaque, qui évoque plus La Quatrième Dimension ou Les Envahisseurs que E.T. l’extraterrestre, réussit à nous intriguer. Avec style et sobriété.

De toutes les matières, c’est la grise qu’on préfère

La Fuite du cerveau, de Pierre-Henry Gomont (Dargaud) — Qui se souvient que le cerveau d’Einstein fut volé à sa mort ? S’inspirant de ce fait historique « relativement » méconnu, Pierre-Henry Gomont nous propose une fiction pleine de fantaisie, où burlesque rime avec finesse.

La fugue poétique et douloureuse de deux jeunes femmes vers la liberté

Sur la route de West, de Tillie Walden (Gallimard BD) — Tillie Walden nous invite à un incroyable voyage où la réalité s’efface peu à peu derrière le fantastique, accompagnant vers le chemin du salut deux solitudes blessées par la vie. Une route déroutante mais qui vaut le détour.

Raid sanglant sur le campus

Kent State, de Derf Backderf (Çà et là) — En remettant en lumière le massacre de l’université de Kent State en 1970, Derf Backderf nous livre sa bande dessinée la plus engagée, et en profite pour fustiger un oncle Sam grimaçant aux mains pleines de sang…

Terreur d’outre-espace

La Couleur tombée du ciel, de Gou Tanabe (Ki-oon) — Un siècle avant Alien, l’espace infini suscitait déjà une terreur sans nom… Le Japonais Gou Tanabe adapte en BD un autre classique du maître du fantastique horrifique, et c’est une incontestable réussite !

Le Far West très à l’ouest

Calfboy 2, de Rémi Farnos (La Pastèque) — Contre toute attente, La Pastèque publie la suite de Calfboy, un titre qui nous avait surpris par son originalité graphique. Malheureusement, ce follow-up peine à convaincre…