C’était quand même plus peinard à Koh-Lanta…

Un putain de salopard, tome 2 : O Maneto, de Régis Loisel & Olivier Pont (Rue de Sèvres) — Quand comme Max, on part dans la jungle à la recherche du père qui vous a abandonné, il vaut mieux être motivé, et surtout sur ses gardes… sous peine de servir d’amuse-gueule aux caïmans…

Loin, si loin du Brésil

Les Intrépides, d’Andrea Campanella & Anthony Mazza (Ici Même) — Signée d’un duo italo-brésilien, cette chronique sociale douce-amère raconte la tragédie d’une famille, sur fond de football et de cinéma, et marque surtout par son plaisant graphisme vintage.

Nous marchons sur la tête, nous dormirons debout…

Espèces invasives, de Nicolas Puzenat (Sarbacane) — Atteints par un mystérieux virus, les habitants de la Terre se mettent à perdre le sommeil. Très vite, les premiers signes de chaos apparaissent… Une fiction perturbante qui rendrait presque notre Covid-19 sympathique.

Polar macabre en pays aztèque

Le Serpent et la Lance, acte 1 : Ombre-Montagne, de Hub (Delcourt) — Quand « Seven » rencontre « Les Mystérieuses Cités d’or », cela donne « Le Serpent et la Lance ». Le premier tome fascinant d’une trilogie ambitieuse et maîtrisée se déroulant dans l’Amérique précolombienne.

Papaoutai papateki ?

Un putain de salopard, tome 1 : Isabel, de Régis Loisel et Olivier Pont (Rue de Sèvres)