La brocante du siècle

Slava, tome 1 : Après la chute, de Pierre-Henry Gomont (Dargaud) — Rares sont les aventures populaires se déroulant dans la Russie contemporaine, pour ne pas dire inexistantes. La matière est pourtant là, et Pierre-Henry Gomont le prouve avec à-propos, en nous plongeant dans ces années 90 où l’ex-Empire soviétique prenait des allures de Far West…

Dans la peau de l’ours

Les Pizzlys, de Jérémie Moreau (Delcourt) — Jérémie Moreau frappe très très fort avec ses Pizzlys ! Au sommet de son art, l’auteur nous offre un sublime voyage vers le Grand Nord américain, où de jeunes parisiens apprennent à se déconnecter de leurs machines pour mieux se reconnecter à l’univers.

De la biodiversité appliquée à nos intestins

Voyage au centre du microbiote, de FäSt & Héloîse Chochois (Delcourt) — Les docus-BD scientifiques sont à la mode et s’imposent désormais comme un excellent medium de vulgarisation. Celui-ci, qui vient s’ajouter à une liste qui ne cesse de s’allonger, nous invite à la découverte d’un nouveau monde plein de promesses : notre « deuxième cerveau », j’ai nommé l’intestin !

Quand l’Islam rayonnait sous la lumière andalouse

En cette période pré-électorale où la xénophobie pointe de nouveau son mufle malodorant, La Bibliomule de Cordoue arrive à point nommé pour nous rappeler que l’Islam eut son heure de gloire au cours du Moyen-âge, et ce jusqu’en Europe. Sous des dehors burlesques, une véritable ode au savoir et à la tolérance.

Désagréments des gréements

Le Voyage du Commodore Anson, de Christian Perrissin & Matthieu Blanchin (Futuropolis) — Un récit passionnant retraçant le « tour du monde » (involontaire) d’une glorieuse figure de la marine britannique au XVIIIe siècle. Le voyage, beaucoup moins glorieux, se solda par une terrible hécatombe parmi l’équipage. A l’époque, la vie humaine comptait bien moins que la conquête des terres…

Pirates, diamants et chocolat

Le Clan de la rivière sauvage, t.1 : L’œil du serpent, de Renaud Dillies et Régis Hautière (Les Éditions de la Gouttière) — Vous avez aimé Peter Pan ? Alors le grand enfant que vous êtes pouvez tester le premier volet de cette série jeunesse qui transporte le lecteur — avec plus ou moins de bonheur — dans un univers de conte, de magie et de pirates…

L’adolescence fantasmée du Prince des voleurs

Arsène Lupin, les origines, de Christophe Gaultier, Benoît Abtey & Pierre Deschodt (Rue de Sèvres) — A l’heure où la série « Lupin » fait un carton sur Netflix, les éditions Rue de Sèvres en profitent pour publier l’intégrale d’une trilogie consacrée à l’adolescence « non officielle » du personnage mythique, avant qu’il ne devienne le « Prince des voleurs ».

Une uchronie philosophique entre ombre et lumière

Mégafauna, de Nicolas Puzenat (Sarbacane) — Et si l’homme de Néandertal avait survécu en suivant une voie bien différente de celle de l’homo-Sapiens ? A partir de ce postulat, Nicolas Puzenat nous propose une aventure préhisto-médiévale très originale, avec à la clé moult questionnements très actuels.

C’était quand même plus peinard à Koh-Lanta…

Un putain de salopard, tome 2 : O Maneto, de Régis Loisel & Olivier Pont (Rue de Sèvres) — Quand comme Max, on part dans la jungle à la recherche du père qui vous a abandonné, il vaut mieux être motivé, et surtout sur ses gardes… sous peine de servir d’amuse-gueule aux caïmans…

L’Homme, ce géant au cœur malade…

Le Grand Voyage de Rameau, de Phicil (Soleil/Métamorphose) — Excellente surprise de cette fin d’année, ce conte victorien allie avec brio réflexion philosophique et merveilleux tout en réactivant notre âme d’enfant, ce joyau que bien souvent nous avons égaré en devenant adulte…