On n’est pas des bêtes, on la ferme pas !

Le Château des animaux, tome 3 : La Nuit des justes, de Xavier Dorison & Félix Delep (Casterman) — Ce tome 3 de la saga animalière de Dorison et Delep poursuit l’auscultation d’un pouvoir tyrannique et retors, capable d’écraser la révolte populaire dans le sang. Si contre lui l’action violente semble vouée à l’échec, la désobéissance civile saura-t-elle venir à bout du tyran Silvio ?

Au pied de la falaise

Jamais : le jour J, de Bruno Duhamel (Grand Angle) — Les « vieux fourneaux » ont une frangine et elle s’appelle Madeleine. Cette petite BD ancrée dans l’actualité, qui évoque sans plomber l’ambiance les effets perceptibles du réchauffement, s’adresse à tous les résistants de 7 à 77 ans…

Quand le grisbi grise le politique…

Très chers élus, de Erwann Terrier, Elodie Guéguen & Sylvain Tronchet (Delcourt/La Revue dessinée) — Avez-vous déjà ri et vomi en même temps ? Cette BD-docu vous donnera peut-être l’occasion d’en faire l’expérience, mais son but est avant tout de nous faire savoir comment les partis utilisent l’argent public (c’est pas glorieux, on s’en doute) et peut-être de diagnostiquer le mal pour mieux le traiter. Un ouvrage indispensable mis en images avec humour !

Les tics sans éthique du Soviétique

Poutine, l’ascension d’un dictateur, de Darryl Cunningham (Delcourt) — Certes, ce n’est pas forcément la lecture idéale pour l’été, mais la guerre en Ukraine, elle, n’a pas pris de vacances. A ce titre, cette biographie fluide et instructive nous rappelle que l’homme à la tête de l’ex-grande puissance soviétique est loin d’avoir lâché l’affaire…

Francophonie et langue de bois

Éléments de langage – Cacophonie en Francophonie , de Bertin Leblanc & Paul Gros (La Boîte à Bulles) — Bertin Leblanc, ex-porte-parole de l’Organisation internationale de la francophonie, relate son expérience dans l’institution. Une fable pleine d’ironie sur un univers méconnu, loin d’être flatteuse, qui hélas fournit peu de raisons de croire à l’avenir de la langue française…

« Res Publica » ou la révolte des invisibles

Res Publica – Cinq ans de résistance, 2017-2021, de David Chauvel & Malo Kerfriden (Delcourt) — David Chauvel revient sur le mouvement des Gilets jaunes avec un gros pavé lancé à la face de ce qu’on pourrait appeler le thatchérisme à la française. Dense mais fluide, ce docu-BD magistral nous aide à mieux comprendre un épisode récent et turbulent de notre Histoire.

K.O. mais pas mort !

Le Réaliste, tome 4, d’Asaf Hanuka (Steinkis) — Si vous en doutiez encore, la BD israélienne existe et compte aujourd’hui de dignes représentants, dont Asaf Hanuka n’est pas des moindres. Inattendues, originales et subtiles, plus surréalistes que réalistes, ces saynètes en disent long sur un pays plutôt méconnu vu d’Europe.

Miroir noir de notre présent au futur antérieur

1984, de Jean-Christophe Derrien & Rémi Torregrossa (Soleil) — Le roman culte de George Orwell vient de faire l’objet de plusieurs adaptations BD quasi-simultanées. Une preuve de la modernité de cette dystopie pourtant très sombre. Et même quand l’éditeur s’appelle Soleil, sa version n’en est pas pour autant plus lumineuse…

Trans(e) de carnaval

Peau d’homme, de Hubert & Zanzim (Glénat) — Fraîchement couronné de quatre prix cette semaine, « Peau d’homme », conte médiéval au propos extrêmement moderne sur la théorie du genre, restera comme le plus bel héritage du regretté Hubert, en collaboration avec Zanzim, qui sublime le récit par son dessin candide et enchanteur.