La prière trépidante d’un ours libertaire

Eden, de Sophie Guerrive (Éditions 2024) — Avec ce joli conte plein de fraîcheur, nous suivons les pérégrinations de Frère Tulipe, un moine plantigrade aux prises avec ses questionnements métaphysiques. Lecture idéale pour adultes ayant égaré leur âme d’enfant.

Le conte des mille et une morts

La Jungle, de Nicolas Presl (Atrabile) — Au rayon curiosité, le dernier ouvrage de Nicolas Presl, auteur sensoriel qui préfère l’image et le silence. Parce que les mots ne servent à rien quand ils sont couverts par le fracas de la guerre. Pas de doute : le monde est une jungle et l’homme reste un loup pour l’homme.

Dans le Grand Rien, personne ne vous entend bugger…

Deep Me, de Marc-Antoine Mathieu (Delcourt) — Marc-Antoine Mathieu vient prouver une nouvelle fois sa singularité totale dans le monde du neuvième art. Avec cette œuvre « au noir », il nous offre une vision métaphysico-poétique vertigineuse où la philosophie dialogue avec les technosciences.

Cauchemar U.S. en cinémascope

Meurtre télécommandé, de Paul Kirchner et Janwillem Van de Wetering (Tanibis) — Une enquête policière dans une Amérique où un surréalisme inquiétant envahit un réalisme clinquant. Près de quatre décennies après sa première parution, cette BD inclassable de Paul Kirchner trouve enfin sa porte d’entrée vers la France et la francophonie.

Que devient Jens Harder (et son vertigineux projet) ?

Beta…civilisations – volume 1, de Jens Harder (Actes Sud – L’An 2) — Je déterre cette vieille chronique concernant le projet monumental de Jens Harder qui visait à narrer l’histoire de l’univers puis de l’humanité en dessin. L’occasion de s’interroger sur la suite de « Beta…Civilisations » qui n’est toujours pas sortie huit ans après le premier volet…

Comme un bateau ivre sur une mer amère

Allan Thomas Scott, le bandit marin, de Sarah Belmas (Éditions Sépia) — Non, vous n’avez pas rêvé. C’est bien Allan, le méchant bandit des Aventures de Tintin, qui figure sur la couverture et tient le rôle principal de ce récit singulier et inattendu ! Une autre facette du personnage, poète à ses heures et amant (presque) romanesque…

L’or du silence

Le Spectateur, de Théo Grosjean (Éditions Soleil) — Avec ce récit totalement envoûtant, Théo Grosjean, en nous mettant dans la peau d’un être muet et en apparence asocial, nous convie à l’empathie à son égard. Quant le neuvième art prend tout son sens…

All alone with Stallone

L’Américain, de Loïc Guyon (Sarbacane) — Que se passe-t-il lorsque les héros testostéronés à la Sylvester Stallone traversent le petit écran pour débarquer dans votre quotidien banal ? Le début de la gloire ou la descente aux enfers ? Seuls les fans comme Francis pourront le savoir…

La mélopée impénétrable des galaxies lointaines

Energies noires, de Jesse Jacobs (Tanibis) — Avec un tel OVNI, dont le style relève plutôt du fanzinat, autant dire qu’on a dépassé les limites du bizarre. Si les amateurs de dimensions parallèles risquent d’être comblés, les autres devront se méfier des volts occultes dissimulés dans ce livre !

La corneille, le policier et le djihadiste

Tout est vrai, de Giacomo Nanni (Ici Même) — Quand les corneilles investissent la cité… Un récit énigmatique, entre étude ornithologique et documentaire historique. Et si pour mieux appréhender les soubresauts de notre monde, on écoutait un peu plus les oiseaux ?