La symphonie fantastique des neurones

Mister Cerveau © 2021 Jean-Yves Duhoo (Casterman)

Sur Terre, il existe des milliards de planètes. Ces planètes, ce sont nos cerveaux, des planètes fascinantes où tout reste à découvrir, des machines fantastiques décortiquées sous le scalpel fun et pédagogue de Jean-Yves Duhoo.

Quel monde étrange et incroyable que notre cerveau ! De ce drôle d’organe aux allures d’éponge, à la fois si loin et si proche, impalpable et pourtant vital, on commence à peine à percer les mystères. Avec cet ouvrage de vulgarisation, Jean-Yves Duhoo a synthétisé les connaissances scientifiques sur le sujet pour en faire quelque chose de très ludique, avec le recours à l’image que seule la BD permet. La voie idéale pour appréhender et retenir des concepts un peu abscons pour le lecteur lambda…

C’est un cerveau stylisé dont l’aspect rappelle un peu le bibendum Michelin qui va servir de mascotte et accompagner discrètement le lecteur tout au long du livre. A la façon d’un Mathieu Burniat, Duhoo sait user de la métaphore en évitant le côté scolaire propre à ce type d’ouvrage, grâce à une mise en page variée, une narration dynamique et une bonne dose d’humour. Le dessin est quant à lui simple mais efficace, complètement raccord avec le propos.

Bien sûr, certains ne manqueront pas de critiquer l’aspect bric-à-brac de l’objet, mais l’auteur n’a clairement pas eu l’intention de se prendre au sérieux, sans pour autant faire dans la vulgarité sous prétexte de vulgarisation. Le but étant plutôt de s’adresser à un public très large – ce qui ne veut pas dire décervelé. En tout cas, on a envie de s’y égarer dans ces méandres cérébraux, d’enjamber ces synapses et contempler ces neurones, le sujet étant si fascinant qu’on a toujours envie d’en savoir plus. Et puis, pourra-t-on arguer, ce côté fourre-tout comporte un avantage de taille : on peut poser le livre et le rouvrir à n’importe quel page, histoire de grappiller quelques anecdotes ou, une fois terminé, se rafraîchir la mémoire — ou devrais-je dire l’hippocampe, car oui, c’est certain, on pourra aussi briller dans les soirées avec Mister Cerveau, l’ouvrage décidément parfait pour agrémenter vos passages dans les toilettes ! Par exemple, saviez-vous que le nombre de connexions dans le cerveau humain était supérieur au nombre d’atomes dans l’univers ? Que nous possédions un sixième sens, la proprioception, qui nous permet de nous déplacer dans l’espace ? Que le cerveau d’Einstein fut volé (une affaire qui a inspiré Pierre-Henry Gomont pour La Fuite du cerveau) ou que la rêvasserie, en d’autres termes la mise en repos de l’activité cérébrale, était essentielle pour maintenir la mémoire opérationnelle ?

Une fois le livre refermé, le pauvre bipède que vous êtes risque bien de se prendre la tête dans les mains et se poser mille autres questions, voire être saisi de vertiges. Si la science n’a pas encore complètement décodé ce sacré cerveau, elle parvient de mieux en mieux à cerner les configurations de notre système neuronal et à le cartographier. D’ores et déjà, on a trouvé le moyen de commander des machines grâce aux signaux électriques émis par le cortex. En outre, certains apprentis sorciers de la Silicon Valley se prennent pour des démiurges en bossant sur l’intelligence artificielle, la transmigration de la conscience et toute cette sorte de choses. En somme mon bon monsieur, c’est l’avenir de l’humanité qui se dessine ici, ou si l’on préfère le transhumanisme … Bref, Mister Cerveau est une bande dessinée qui pourrait bien embraser vos neurones et activer certaines zones insoupçonnées dans les tréfonds de votre boîte crânienne. Le principal étant évidemment de ne pas s’y perdre, car il ne vous aura pas échappé que notre organe « le plus élevé » a toutes les caractéristiques du labyrinthe…

Mister Cerveau
Textes et dessin : Jean-Yves Duhoo
Editeur : Casterman
80 pages – 16 €
Parution : 12 mai 2021

Extrait p.48 – La Complainte du neurologue (sur l’air de « J’ai la rate qui se dilate », du comique troupier Gaston Ouvrard (1934) :

J’ai le cerveau qu’a trop chaud
Le neurone qui se ballonne
Les dendrites qui s’effritent
L’hippocampe qui décampe
Et l’axone, c’est la zone
Les synapses qui collapsent
Le cortex trop complexe
L’amygdale qui s’emballe
L’corps calleux c’est pas mieux
Le cervelet maigrelet
Les hémisphères qui désespèrent

Ah bon sang qu’est-ce qui m’arrive
J’ai l’cerveau tout fripé
Comment faire pour garder ma plasticité ?

J’ai la myéline qui s’débine
L’lobe frontal ça fait mal
L’occipital qu’est bancal
L’temporal qui détale
L’pariétal qu’a pas l’moral
Ma mémoire c’est une passoire
Les connexions c’est pas bon
Les cellules qui pullulent
Et j’ai l’tronc qui tourne pas rond

Ah bon sang tout va très mal
Qu’est-ce que j’ai dans la tête
Ça zigzague dans tous les sens
Quand est-ce que ça s’arrête ?

Mister Cerveau © 2021 Jean-Yves Duhoo (Casterman)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.