Frederik Peeters : « Le Jura a quelque chose de magique, de paléolithique. N’allons pas chercher chez les Ricains ou les Japonais… »

Alors que L’Homme gribouillé venait tout juste de sortir, Frederik « le Grand » Peeters a quitté pour quelques jours les rives paisibles de son Léman pour rejoindre Angoulême et se livrer au jeu tourbillonnant des dédicaces et des interviews. Ce n’est pas sans une certaine fierté que j’ai pu accaparer quelques minutes de son…

L’amore à mort

Carmen, de Benjamin Lacombe (Soleil), d’après la nouvelle de Prosper Mérimée