Tout quitter mais tout emporter

chunky

Adieu Chunky Rice © 2002 Craig Thompson (Delcourt) © 2006 (Casterman)

Chunky Rice, petite tortue mâle, file le parfait amour avec sa jolie et tendre souris, mais il veut larguer les amarres, attiré par le grand large. Sa compagne ne souhaite pas le suivre dans son périple vers l’inconnu. C’est ainsi qu’il prendra la mer, pas très sûr de ce qu’il cherche ni d’avoir fait le bon choix en quittant tout.

adieu-chunky-riceComme il l’indique en post-face, Craig Thompson s’est inspiré de sa propre expérience pour cette première œuvre, qui d’ailleurs n’a pas été publiée dans sa version originale à la demande de l’éditeur. A l’époque, l’auteur avait quitté son état du Wisconsin suite à un chagrin d’amour. Comme ses amis lui manquaient cruellement, il les avait représenté dans une mini-bande dessinée, entrecoupée des aventures de notre petite tortue.

L’auteur de Blankets et d’Habibi nous offre une petite balade pleine de poésie mélancolique. La narration est très libre, comportant nombre d’incursions surréalistes avec l’irruption de plusieurs personnages fort étranges et déconcertants, comme l’ami de Chunky Rice s’exprimant dans une curieuse syntaxe ou ces deux sœurs siamoises voyageant sur le même bateau que notre tortue.

Tout ce petit monde s’affairant d’une manière déconnectée de la réalité peut laisser perplexe. Et on comprend mal pourquoi Chunky décide de quitter son amie avec laquelle il semble vivre un amour idyllique. C’est comme si cette absence de sens s’était déportée dans l’histoire. Le tout est très bien dessiné sous la plume noir et blanc de Craig Thompson, qui a transformé une peine de cœur en récit vivant et intrigant, sensible à défaut d’être véritablement émouvant. Le trait fluide et cartoonesque de Thompson traduit parfaitement l’état d’esprit candide de Chunky Rice en faisant oublier l’aspect tragique ou antipathique des personnages.

Adieu Chunky Rice
Scénario & dessin : Craig Thompson
Editeur : Casterman
Collection : Ecritures
133 pages –  13,95 €
Parution : d’abord publié en juin 2002 chez Delcourt, puis le 10 février 2006 chez Casterman

Publicités
Cet article, publié dans Aventure, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.