Jeune et gay, on n’est jamais trop pédé…

Dans la peau d’un jeune homo © 2007 Hugues Barthe (Hachette Littératures)

En 2007, Hugues Barthe nous narrait avec humour son adolescence, avec en toile de fond un sujet pas si drôle : l’homosexualité chez les jeunes, pas toujours acceptée par l’entourage. Les choses ont-elles vraiment changé depuis cette époque ? Pas si sûr…

Hugo est un adolescent presque comme les autres, mais il préfère la compagnie des filles à celle de ses copains. Il ne se sent pas « folle-dingue » mais se retourne sur les garçons. Découvrir et assumer son homosexualité est une aventure extraordinaire… et périlleuse. Hugues Barthe nous la raconte en se souvenant de sa propre expérience.

Cette évocation de l’adolescence de l’auteur en train de découvrir son homosexualité est plutôt sympathique. Hugues Barthe a pris le parti de l’humour, évitant ainsi de tomber dans le pathos. L’auteur a eu la chance, il est vrai, d’être né dans un milieu relativement ouvert, même si sa mère, qui se voulait pourtant large d’esprit et avait même des amis gays, a persisté à nier l’évidence, confrontée à ses propres contradictions, jusqu’à ce que son fils soit obligé de lui dire à haute voix : « Maman, j’aime les garçons ». Celle-ci va mettre quelques temps à digérer la nouvelle, passant par des phases de reproches, de culpabilité et de déprime avant l’acceptation, tout en gardant au fond d’elle l’espoir que cela ne soit qu’une passade… Comme quoi on peut avoir l’air tolérant en se disant que ça n’arrive qu’aux autres, et accuser durement le coup lorsqu’on est directement concerné… Et contre toute attente c’est finalement le père, avec qui le fils a plus de mal à communiquer, qui prendra la chose avec le plus de philosophie.

Le trait en noir et blanc à la Riad Sattouf, fragile et minimaliste, est bien adapté à ce type de récit. Ces anecdotes nous touchent par leur sincérité et permettent de dédramatiser le débat, alors que, comme le montre bien la bande dessinée, l’homosexualité d’un fils ou d’une fille ne sera jamais un événement tout à fait anodin dans toute structure familiale basée sur la descendance, si bienveillante soit-elle… Une bande dessinée à conseiller autant aux jeunes homos qui se cherchent qu’aux parents concernés. (janv. 2014)

Dans la peau d’un jeune homo
Scénario & dessin : Hugues Barthe
Editeur : Hachette Littératures
96 pages – 18,47 €
Parution : 9 mai 2007

Dans la peau d’un jeune homo © 2007 Hugues Barthe (Hachette Littératures)

Image | Cet article, publié dans Autobiographie, Société/Chroniques sociales, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.