Une histoire de résistance

Fêtes himalayennes, les derniers Kalash – Jean-Yves Loude, Hubert Maury, Hervé Nègre, Viviane Lièvre

Fêtes himalayennes, les derniers Kalash© 2019 Jean-Yves Loude, Hubert Maury, Hervé Nègre, Viviane Lièvre (La Boîte à Bulles)

Tel un village gaulois face aux armes romaines, les Kalash tentent de résister pour préserver leur culture, dans un Pakistan en proie à la mainmise des extrémistes religieux. Un documentaire unique à plusieurs mains !

Fêtes himalayennes, les derniers Kalash – Jean-Yves Loude, Hubert Maury, Hervé Nègre, Viviane Lièvreu nord du Pakistan, dans l’Himalaya, une petite communauté méconnue tente de perpétuer ses coutumes millénaires. Les Kalash parlent leur propre langue, sont polythéistes, boivent du vin et célèbrent les changements de saison selon des rites chamaniques. Deux ethnologues et un photographe français sont partis vivre en immersion pendant plusieurs mois pour mieux les connaître, tandis que la pression à la conversion des Talibans se fait de plus en plus menaçante.

« Allez parler de nous, chez vous, au-delà des montagnes. Dites au monde que nous existons ». Avec cet ouvrage documentaire, les auteurs ont tenu promesse au villageois qui leur avait tenu ces propos en guise d’adieu. Au printemps 1978, Hervé Nègre, Viviane Lièvre et Jean-Yves Loudes ont ainsi quitté leurs emplois respectifs et leurs vies confortable en France, sans prévoir que l’aventure allait durer quinze ans !, Car ce témoignage est bien plus qu’une simple « visite au zoo » puisque ces derniers ont partagé le quotidien de cette peuplade réduite aujourd’hui à quelque 3.000 âmes, adoptant leurs coutumes, apprenant leur langue, participant à leurs fêtes et abandonnant leurs vêtements occidentaux pour revêtir les tenues locales. En évitant bien évidemment tout jugement, se fondant dans la communauté dans un processus de mimétisme assez incroyable.

Ce documentaire suit au plus près les pratiques festives de ces hommes et ces femmes, retranscrit grâce au dessin simple mais descriptif de Hubert Maury. Chaque événement, calqué sur les saisons, semble réglé comme une horloge suisse, avec son lot de rituels millénaires destinés à s’attirer les faveurs des dieux par rapport aux récoltes. C’est parfois drôle et inattendu (la séance d’insultes entre les femmes et les hommes lors de la fête Sarasari), parfois moins car lesté d’un paternalisme un peu poussiéreux faisant que les femmes sont considérées comme impures et n’ont pas accès à certains lieux. Mais cela sera peut-être le seul point commun avec l’Islam, et pour un peu, ce pays pourrait presque s’appeler « Bisounours Land » si ce n’était pour le voisinage agressif des Talibans mettant en péril leurs pratiques les moins conformes au Coran.

Même si aucune image forte ne ressort véritablement de cet album, ce dernier se laisse lire sans déplaisir. Certes, on n’a pas non plus vraiment affaire à une tribu aborigène oubliée dans la course au progrès, mais il est intéressant de voir qu’une société si différente ait pu survivre si longtemps face à un monothéisme aussi prédominant qu’est l’Islam, moins tolérant que jamais vis-à-vis des autres cultures. Sans doute, leur isolement géographique y est pour quelque chose. Les photos d’Hervé Nègre s’intègrent parfaitement parmi les dessins, qui ont repris la même gamme de couleurs. Bien sûr, la technique n’a rien de nouveau, un certain Emmanuel Guibert l’ayant déjà exploitée dans Le Photographe, et d’autres après lui. Au final, Fêtes himalayennes s’avère être un témoignage sympathique par des personnalités curieuses et généreuses à travers leur soutien à une cause, la défense des derniers Kalash, dont on ne peut prévoir si elle n’est pas déjà perdue d’avance.

Fêtes himalayennes, les derniers Kalash
Dessin : Hubert Maury
Scénario : Jean-Yves Loude
Photographies : Hervé Nègre
Photographies et extraits de films : Viviane Lièvre
Couleurs : Philippe Marlu
Éditeur : La Boîte à Bulles/Musée des Confluences
96 pages – 18,00 €
Parution : 2 janvier 2019

Extrait p.14-15-16-17 :

« Nous n’avions pas dit à l’aimable instituteur que nous avions déjà passé trois semaines chez les Kalash deux ans auparavant. Nous en étions revenus bouleversés… Nous ne comprenions pas ce que nous avions vécu… ce que nous avions vu : les femmes et leurs lourdes coiffes de coquillages, les autels de dieux ornés de têtes de chevaux de bois, les grandes statues funéraires aux cimetières, les cercueils posés sur le sol et non enterrés, les sacrifices de boucs, les danses d’été sous la lune…

Comment le peuple Kalash avait-il réussi à préserver une identité aussi particulière malgré les pressions exercées par certains de leurs voisins ?

A notre retour en France, nous n’avions pas trouvé de réponse à cette question. Aucun livre n’existait vraiment sur les Kalash, dans les années 1970. On trouvait plus d’articles et d’ouvrages sur leurs voisins, les Kafirs d’Afghanistan, renommés Nuristani depuis leur conversion à l’Islam. Rudyard Kipling avait écrit son beau roman sans jamais pénétrer dans ces vallées alors interdites.

Tous les trois, on se jura d’écrire ce livre jamais écrit sur les derniers polythéistes de l’Hindu-Kush. »

Fêtes himalayennes, les derniers Kalash – Jean-Yves Loude, Hubert Maury, Hervé Nègre, Viviane Lièvre

Fêtes himalayennes, les derniers Kalash© 2019 Jean-Yves Loude, Hubert Maury, Hervé Nègre, Viviane Lièvre (La Boîte à Bulles)

Fêtes himalayennes, les derniers Kalash – Jean-Yves Loude, Hubert Maury, Hervé Nègre, Viviane Lièvre

Une dédicace sympa lors du dernier festival d’Angoulême 🙂

-> Pour aller plus loin…

DES MÊMES AUTEURS :
Jean-Yves Loude, Hervé Nègre, Viviane Lièvre
Kalash, les derniers infidèles de l’Hindu-Kush (Berger-Levrault, 1980)
Solstice Païen (Presses de la Renaissance, 1984 ; réédition éd.Findakly, 2007)
Le Chamanisme des Kalash du Pakistan (réédition PUL/Musée des Confluences, 2018)

Jean-Yves Loude
Tournoi dans l’Himalaya (Tertium, 2003)
Tanuk le Maudit, illustration François Place (Belin, 2007)

Hubert Maury
Le Pays des purs, d’après l’histoire de Sarah Caron (La Boîte à Bulles, 2017)

Publicités
Cet article, publié dans Documentaire, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.