Lola, 7 ans, héroïne dans la guerre

Seule © 2018 Denis Lapière & Ricar Efa (Futuropolis)

La guerre d’Espagne vue à travers les yeux d’une fillette de sept ans, séparée de ses parents et confiée à ses grands-parents, loin du tumulte des combats. Malheureusement, l’affreuse guerre viendra la rattraper dans le village paisible que l’on pensait à l’abri.

Proposée par le prolifique Denis Lapière au scénario et le talentueux Efa au dessin, cette histoire âpre raconte la perte de l’innocence. A un âge où l’on découvre le monde et l’on n’en voit que ses beautés, la bêtise des adultes fait parfois grandir très vite, trop vite, surtout quand il s’agit de guerre, a fortiori de celle d’Espagne, où la force brutale avait pris inéluctablement le pas sur un grand rêve populaire d’harmonie et de partage. La petite Lola va ainsi assister à l’horreur la plus bestiale mais trouvera en elle-même les moyens de résister et fera preuve d’un courage héroïque en sauvant ses grands-parents d’une mort certaine. Mais comme si l’épreuve de la guerre ne suffisait pas, la fillette connaîtra d’autres sèches désillusions en voulant retrouver sa mère une fois le conflit terminé…

D’une narration épurée, ce récit subtil se lit comme une fable pour enfants oscillant entre paradis rêvé et réalité cauchemardesque. De son très beau graphisme chatoyant, Ricar Efa adoucit la violence du contexte, comme s’il avait dessiné à travers les yeux de la petite Lola, donnant une couleur poétique à l’ensemble avec des cases qui pourraient parfois passer pour des tableaux. La campagne espagnole est ainsi magnifiquement représentée, avec des tons lumineux faisant contraste avec la grisaille guerrière. Actif depuis le début des années 2000, ce dessinateur n’en est pas à son coup d’essai, et a démontré récemment sa proximité avec le monde de la peinture en publiant avec Salva Rubio Monet, nomade de la lumière, une magnifique évocation du maître de l’impressionnisme.

Seule
D’après les souvenirs de Lola
Scénario :  Denis Lapière
Dessin : Ricar Efa
Editeur : Futuropolis
72 pages – 16 €
Parution : 4 janvier 2018

Extrait p.34 :

« Parfois, parce qu’ils en recevaient l’ordre abrupt, les soldats partaient en mission quelque part dans la montagne. Ils n’en revenaient que deux ou trois jours plus tard. Et jamais ils n’en parlaient en présence de l’enfant ni d’un quelconque autre habitant du village. Il se faisait que le commissaire avait toujours un cadeau pour Lola. Un jouet. Une poupée. Un livre. Des choses prises à d’autres enfants ? Elle ne le sut jamais, l’homme n’en dirait rien. Mais elle était contente de recevoir des cadeaux. Et donc la plupart du temps, la petite fille était seule et livrée à elle-même.

Il aura fallu presqu’un mois pour que le grand-père soit de retour. Et il était seul. Loin de son épouse blessée, l’homme s’était changé en statue de tristesse et d’attente. »

Seule © 2018 Denis Lapière & Ricar Efa (Futuropolis)

Publicités
Cet article, publié dans Autobiographie, Histoire, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s