Marion Montaigne s’envoie en l’air

Dans la combi de Thomas Pesquet © 2017 Marion Montaigne (Dargaud)

S’il se passe pas mal de choses dans la combi de Pesquet, il s’en passe autant sinon plus dans la tête de Marion Montaigne… Cette fois, la scientifique autodidacte la plus connue dans le monde du neuvième art (et la plus drôle aussi) est allée se frotter aux lois de l’apesanteur en compagnie du spationaute français, et on peut dire que cela a stimulé son imagination !

En occupant un créneau original, la BD de vulgarisation scientifique à l’humour décalé, Marion Montaigne est parvenue en moins d’une décennie à s’imposer dans le cercle restreint des bédéastes féminines les plus en vue. Aujourd’hui, cette hyperactive curieuse du monde qui l’entoure semble s’être installée pour longtemps sur l’orbite du succès. Il paraissait donc logique qu’elle s’intéresse aux pionniers de la conquête spatiale cantonnés pour l’heure à une autre orbite, celle de notre berceau la Terre… Ainsi, Montaigne a suivi pendant plusieurs mois le spationaute français qui vécut pendant six mois à bord de la Station spatiale internationale, j’ai nommé Thomas Pesquet. Celle qui apprécie, non sans malice, de se faire appeler « Professeur Moustache » a pu l’accompagner durant les phases de préparation et de réadaptation à la vie terrestre, et continuer à lui poser des questions lorsqu’il était dans l’espace.

Le résultat, ce sont 200 pages d’anecdotes et autres digressions hilarantes autour de cette expérience peu commune qui consiste à vivre en apesanteur. Marion Montaigne maîtrise le sujet, armée de son trait trash et de ses punchlines rigolotes. Le livre grouille d’informations scientifiques hyper-documentées qui pourraient laisser de glace la plupart des non-initiés mais que l’auteur sait rendre accessibles et captivantes grâce à son humour décapant qui rebondit au rythme d’une boule de flipper. Aucun sujet n’est laissé de côté, du plus technique au plus « trivial ». On apprend notamment que gestes les plus simples sur le plancher des vaches peuvent se transformer en parcours du combattant (par exemple, comment fait-on ses besoins en apesanteur sans s’en mettre partout ?).

Après lecture de cet ouvrage, qui voit son auteure récompensée pour la deuxième fois à Angoulême, on aura un peu moins envie de se mettre dans cette combinaison spatiale, mais on aura passé un assez bon moment, entre émerveillement, stupéfaction et fous-rires. On est même parfois saisi de pitié pour ces hommes et ces femmes qui sacrifient beaucoup de leur vie privée et intime pour aller au bout de leurs rêves d’espace, et cela commence dès les épreuves de sélection, si complexes qu’elles en deviennent inhumaines. Les « heureux » élus devront maîtriser une quantité incalculable de savoirs et faire preuve d’une santé physique irréprochable. Au final, on en ressort avec un sentiment d’admiration pour ces « pionniers » qui prouvent que « l’étoffe des héros » n’est pas un vain mot.

Dans la combi de Thomas Pesquet
Scénario & dessin : Marion Montaigne
Editeur : Dargaud
208 pages – 22,50 €
Parution : 24 novembre 2017

♦ Angoulême 2018 : Prix du public Cultura

Citations :
« Est-ce que j’ai envie de me lever et de bosser quatorze heures par jour ? Oui. »
Thomas Pesquet

« Ce qui m’a le plus impressionné, c’est la vue de la Terre… Et en arrivant sur l’ISS, c’est la taille de la station spatiale. Elle est immense, c’est une vraie station spatiale, comme dans les films, comme dans Star Wars. »
Thomas Pesquet

« Tu vois une étoile filante ? Ben au retour, t’es à l’intérieur de l’étoile filante. »
Thomas Pesquet

Dans la combi de Thomas Pesquet © 2017 Marion Montaigne (Dargaud)

Publicités
Cet article, publié dans Documentaire, Humour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s