L’éthique et les tocs du bobo

Bienvenue à Boboland © 2008-2009 Dupuy et Berberian (Fluide Glacial)

Aujourd’hui, tout le monde sait ce qu’est un bobo. Généralement urbain « super cool », connecté, « consommacteur bio » et doté d’une conscience écolo tout en ne s’interdisant pas un peu de tourisme à l’autre bout du monde, mais du tourisme « responsable », histoire d’oublier que le voyage en avion risque de faire exploser son empreinte carbone. Le bobo, surtout, c’est toujours l’autre et bien entendu jamais soi-même…

Ces chroniques de la vie urbaine (teeeeellement parisienne) du « bo-bo », bohème en apparence et bourge en devenir, sont tout à fait hilarantes pour quiconque se pose encore des questions sur ce phénomène apparu dans les années 90, lorsque l’écologie commençait à devenir un thème « respectable ». Si vous-même vous sentez proches des bobos dépeints dans cette BD, vous devriez sourire au moins une fois, à condition que vous soyez doté d’un certain sens de l’autodérision.  Si par contre vous en êtes mais sans la qualité précitée, votre sourire virera facilement au jaune. Mais au fait c’est quoi, un bobo ? Le cœur à gauche et le portefeuille à droite ? Le bobo moyen est-il sympathique, pathétique ou carrément détestable ? Un peu des trois, peut-être, mais plus sûrement proche de la deuxième option… D’ailleurs, personne ne s’avouera jamais comme tel, et pour cause…

Le trait minimaliste assez classe (et d’ailleurs un peu bobo sur les bords) correspond bien à l’état d’esprit de la bédé.

Ce n’est ni un pamphlet anti-bobo (Dupuy et Berberian ne militent pas au FN à ce que je sache), ni anticapitaliste. C’est juste une moquerie douce-amère de deux gentlemen anxieux vis-à-vis d’un monde de plus en plus mal en point et aveuglé par sa propre décadence. En tous cas, l’ouvrage vaut largement une étude sociologique sur la question, grâce à l’œil aiguisé et caustique des auteurs. Avec une jubilation non feinte, le duo étale au grand jour les contradictions et les travers de cette espèce curieuse, à côté de ses pompes à force de redouter la ringardise, bouffant bio mais adepte des vols charters vers les destinations à la mode, sous-produit parfait de nos sociétés capitalistes décadentes en ce début de siècle. [mai 2010]

Bienvenue à Boboland (tomes 1 & 2)
Scénario & dessin : Philippe Dupuy et Charles Berberian
Editeur : Fluide Glacial
54 pages/tome – 11,95 €/tome
Parution : 26 mai 2008 pour le tome 1, octobre 2009 pour le tome 2

Publicités
Cet article, publié dans Humour, Société/Chroniques sociales, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s