Avant la d(a)èche…

Jack Palmer (Les Aventures de) – L’Affaire du voile © 2006 René Pétillon (Albin Michel)

Une mère, sans nouvelles de sa fille depuis un mois, va confier au détective Jack Palmer le soin de mener l’enquête, laquelle le conduira dans les milieux islamistes, celui-ci étant convaincu que cette dernière s’est convertie à la religion de Mahomet. Une plongée incisive et amusante par une des pointures du Canard enchaîné.

Je ne crois pas que beaucoup de bédés aient abordé la question du voile, sujet sensible s’il en est, en tous cas celle-ci a le mérite de le faire avec un humour plutôt subtil qui parvient à ne froisser personne tout en ridiculisant l’extrémisme religieux, en l’occurrence ici celui des Islamistes. On retrouve un René Pétillon en phase avec l’actualité, et « Allah sait » si les vaines polémiques sur le port du voile empoisonnent depuis un moment déjà l’atmosphère de ce vieux pays schizophrène (la France) qui se proclamera selon l’humeur du moment « fille aînée de l’Eglise » ou « pays des droits de l’homme » – par exemple en pointe sur l’homosexualité à un moment (le PACS en 1999), puis à la traîne des autres pays européens la décennie suivante (« le mariage pour tous » en 2012). Mais bon, je m’éloigne là… Tout ça pour dire que j’aime bien Pétillon, mais je préfère généralement ses dessins à l’ironie percutante que l’on peut voir dans le Canard. De même, son trait convient mieux à la caricature qu’à la bédé. Et pour être honnête, je n’ai jamais vraiment accroché au personnage de détective qu’est Jack Palmer, aussi insignifiant que son couvre-chef est ridicule. On suit quand même l’histoire avec un certain intérêt. Visiblement, l’auteur a mené sa propre enquête dans les milieux intégristes d’Île-de-France, et là on se dit que la caricature n’est pas si éloignée de la réalité. On regrette juste que la fin se termine un peu en queue de poisson… en effet, arrivé à la dernière image, je m’attendais presque à voir au bas de la page : « suite au prochain épisode ». Je suis donc un peu resté sur ma faim, car j’aurais bien voulu que soient creusées davantage les raisons qui font qu’une jeune « française blanche » puisse être amenée à se convertir à l’Islam.

Quoi qu’il en soit, cette histoire à la limite du documentaire bat en brèche certains des préjugés que médias en quête d’audimat et politiciens démagogues se plaisent à entretenir. D’ailleurs, comme cette BD le montre très bien, les nouveaux convertis sont souvent beaucoup plus motivés dans l’application des dogmes que les musulmans traditionnels, ces derniers pour la plupart se moquant bien de savoir si des gamins mangent des pains au chocolat pendant le ramadan… (décembre 2012)

L’affaire du voile (tome 13 des Aventures de Jack Palmer)
Scénario & dessin : Pétillon
Editeur : Albin Michel
46 pages – 12,75 €
Parution : janvier 2006

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans Polar/Thriller, Société/Chroniques sociales, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s