Jack l’Éventreur disséqué !

From Hell

From Hell © 2000 Alan Moore & Eddie Campbell (Delcourt)

Entre la fiction et le documentaire, les auteurs retracent l’histoire de Jack l’Eventreur, connu pour être le premier tueur en série de l’histoire moderne, et qui par ailleurs ne fut jamais identifié…Complot de la monarchie et des Francs-Maçons ? Une hypothèse audacieuse avancée par les auteurs et qui ne paraît si farfelue à la lecture de cette BD encyclopédique…

from-hellA coup sûr, cette BD est celle que j’aurai mis le plus de temps à lire, après pas mal de difficultés pour rentrer dedans… j’ai même failli abandonner avant les 100 premières pages ! Si ce n’était pour Alan Moore, le prix d’Angoulême et les deux Eisner Awards, je l’aurais probablement fait… mais non, il me fallait voir de quoi il retournait… Bien m’en a pris, puisque mon effort a été récompensé en conséquence.

Il est vrai que si on n’accroche pas d’emblée, on peut être très vite rebuté par cet impressionnant pavé qu’est From Hell. De plus, le trait n’est pas spécialement engageant, et ça, ça n’aide pas. Si le noir et blanc est plutôt adapté, le style est très graphique, imprécis et au bord de l’esquisse, et les personnages ne sont pas toujours très reconnaissables, ce qui est gênant vu leur nombre et m’a obligé à revenir plusieurs fois en arrière pour comprendre qui était qui, qui faisait quoi. Par ailleurs, l’histoire m’a paru extrêmement confuse dans les premières pages, avec une densité textuelle qui alourdit la lecture. J’ai dû aussi souvent me référer aux annotations à la fin du l’ouvrage pour y voir plus clair. Est-il normal de se dire que sans ces annotations, intéressantes au demeurant, on aurait été à côté de la plaque la plupart du temps ?

C’est seulement lorsque j’ai commencé à assembler les pièces du puzzle que j’ai été embarqué par l’histoire. Du coup, j’ai fini par reconnaître les qualités de l’objet, y compris graphiques. A certains moments, notamment la longue scène éprouvante du crime final, celui de Marie Kelly, l’imprécision et la « saleté » du trait permet de suggérer davantage que de montrer, évitant ainsi toute complaisance dans le voyeurisme tout en renforçant paradoxalement l’horreur. L’incursion dans l’ésotérisme franc-maçonnique confère à l’ouvrage une dimension mystique fascinante, et permet en même temps de mieux cerner la folie du personnage, qui si l’on en croit Alan Moore, cherchait par ces meurtres à atteindre un niveau de conscience supérieur. Il faut reconnaître que le projet est très ambitieux et très documenté. Et même si Sir William Gull, chirurgien de la reine, est présenté comme étant l’assassin, l’auteur fait preuve de probité en évoquant à la fin toutes les hypothèses, plus ou moins discutables, qui, depuis plus d’un siècle, ont fleuri autour du mythe d’un tueur qui n’aura jamais été identifié, une manière pour lui de rappeler qu’il ne prétend pas détenir la vérité, si plausible sa démonstration soit-elle.

J’aurais pu facilement mettre la note maximum avec un scénario plus concis et plus intelligible en particulier au début. Car la puissance de l’histoire est indéniable. Le malaise, parfaitement distillé, notamment dans la fameuse scène du dernier crime, finit par vous gagner. Après avoir scruté les tréfonds du cerveau noir de l’Éventreur, qui prétendait agir « depuis l’Enfer », c’est un drôle de goût de sang qui vous vient dans la bouche…

From Hell
Scénario : Alan Moore
Dessin : Eddie Campbell
Editeur : Delcourt
576 pages – 49,95 €
Parution : 10 octobre 2000

⊗ Adaptation au cinéma : From Hell (2001), d’Albert et Allen Hughes, avec Johnny Depp, Heather Graham, Ian Holm

Angoulême 2001 : Prix de la critique
Grand Prix de la Critique ACBD 2001
Eisner Award 1993 : Best Serialized Story
Eisner Award 2000 : Best Graphic Album – Reprint

Publicités
Cet article, publié dans Polar/Thriller, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s