Obéir tue

Bartleby, le scribe – Une histoire de Wall Street, de Jose Luis Munuera (Dargaud) — Cette nouvelle d’Herman Melville, aujourd’hui adaptée en BD avec brio, a fait couler beaucoup d’encre depuis sa parution en 1853. Cette « histoire de Wall Street » est loin d’être une ode au capitalisme, mais bien plutôt un grain de sable jeté dans les rouages d’une machine infernale.

La ruée vers l’horreur

La Fange, de Pat Grant (Ici Même) — Signée d’un digne (et rare) représentant de la BD australienne, cette fable dystopique aussi réjouissante que grinçante dépeint une société hideuse livrée aux rapaces, pas si différente de la nôtre…

Vénal est le venin

Serena, d’Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg (Sarbacane) — Cette période de confinement laisse à beaucoup d’entre nous plus de temps pour lire, alors que les sorties d’ouvrage sont gelées jusqu’à nouvel ordre. C’est le moment idéal pour (re-)découvrir des œuvres parues il y a déjà quelques mois… Aujourd’hui, une petite perle nommée « Serena ».

Démentiels pixels

Jean Doux et le mystère de la disquette molle , de Philippe Valette (Delcourt)