Des monstres de rêve !

margo-maloo-head

Les Effroyables missions de Margo Maloo © Drew Weing (Gallimard Bande dessinée)

Le jeune Charles, qui vient d’emménager à Echo City avec ses parents, regrette amèrement la province tranquille où il avait tous ses amis. Jusqu’au jour où en pleine nuit, il est réveillé par un horrible troll. Et comme bien évidemment son père ne le croit pas, Charles va faire appel à une jeune chasseuse de monstres en tout genre, Margo Maloo. A ses côtés, il va apprendre des tas de choses sur ces terribles créatures, qui se nichent partout dans les recoins sombres de la ville.

les-effroyables-missions-de-margo-malooElle est vraiment formidable, cette petite BD jeunesse qui pourtant ne paye pas trop de mine au premier abord ! Découpée en trois histoires, elle nous emmène à la découverte de ces monstres, trolls et autres fantômes que personne n’a jamais vus mais qui existent bel et bien, et pas que dans l’imagination des enfants ! Normal, attachés à leur tranquillité, ils se terrent dans les endroits à l’abandon et préfèrent éviter tout contact avec les humains. Charles va ainsi pouvoir réaliser son rêve d’être reporter en accompagnant Margo Maloo, une fillette dont le talent est de savoir repérer ces créatures et parlementer avec elles pour éviter qu’elles ne se fâchent tout rouge, car bien sûr elles peuvent devenir très susceptibles dès qu’on empiète sur leur territoire et qu’on touche à leurs affaires !

Auteur d’En Mer (Editions Ça et Là), un roman graphique très bien accueilli à sa sortie en 2011, l’Américain Drew Weing réalise également des illustrations pour des magazines jeunesse. Il s’agit là du premier tome d’une série dont la suite est attendue l’an prochain, et on ne peut que s’en réjouir. Bien campés, les personnages se révèlent vite attachants et on peut avoir très envie de les revoir. Les parents de Charles, bobos pur jus mais aussi pragmatiques, Charles lui-même, garçonnet potelé et curieux, bien décidé à affronter sa peur des monstres, et bien sûr la jeune et mystérieuse Margo Maloo. Quant aux monstres, si « effrayants » soient-ils par leur aspect, lls ne le restent jamais longtemps face à Margo, ils en deviendraient même plutôt sympathiques voire risibles…

La synergie entre dialogues et dessin fonctionne à plein pour produire un effet comique assez irrésistible, par exemple quand le troll, après avoir exprimé sa colère vis-à-vis de Charles, réalise que son « repas potentiel » collectionne également les « soldanimos ». S’ensuit un échange assez croustillant qui vient dédramatiser une situation des plus tendues… Les rondeurs du trait spontané confèrent un côté à la fois drôle et avenant. Et il n’est pas du tout impossible que l’ouvrage permette aux enfants de maîtriser leur peur du noir.

Un vrai coup de cœur pour cette nouvelle série, qui sans aucun doute devrait trouver sa place auprès du jeune public grâce à ses nombreuses qualités. L’auteur ne prend pas les enfants pour des crétins et cela se voit. Pleines de fraîcheur, d’humour et d’intelligence, avec une chouette atmosphère, ces « effroyables missions » sont largement recommandables, notamment pour les parents en panne d’idées BD pour leur progéniture à l’approche des fêtes. Le seul risque, c’est que ces derniers, si tant est qu’il leur prenait l’idée de lire les premières pages, pourraient bien y prendre goût et garder l’album pour eux…

Les Effroyables missions de Margo Maloo
Titre original : The Creepy Casefiles of Margo Maloo
Scénario & dessin : Drew Weing
Traduction de l’anglais : Alice Marchand
Editeur : Gallimard Bande dessinée
68 pages couleur – 13,90 €
Parution : 22 septembre 2016
De 8 à 12 ans

Publicités
Cet article, publié dans Fantastique, Jeunesse, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s