Primordial orignal

orignal

Orignal © 2013 Max de Radiguès (Delcourt)

Dans son collège, Joe subit le harcèlement sournois et quotidien de Jason. Pour échapper à son odieux camarade, il préfère aller à pied plutôt que de prendre le bus scolaire. A force de couper à travers bois, Joe va peu à peu se familiariser avec une nature en qui il trouvera au moment voulu une alliée opportune incarnée par un orignal…

orignalL’air de rien, ce petit roman graphique au trait minimaliste et fragile dont les pages se tournent à toute vitesse véhicule un message amoral. Face à la méchanceté de son camarade tortionnaire, Joe se fait chamane malgré lui, comme si ses appels au secours silencieux, lorsqu’il traverse les bois pour ne pas avoir à affronter l’odieux Jason dans le car scolaire, avaient été entendus par Dame Nature. Je ne révélerai rien du dénouement, mais ce qui est amoral ici (et non immoral), c’est que la non assistance à personne en danger apparaît comme totalement légitime. Qui en effet aurait envie de sauver quelqu’un qui ne le mérite pas, et dont la disparition ferait du monde un endroit plus agréable à vivre ? Qui aurait réellement envie de tendre la main à un dictateur prêt à tomber dans un gouffre ? On n’ira peut-être pas jusqu’à le pousser, mais on préférera laisser le hasard décider à notre place…

Il est assez étonnant à quel point Orignal, modeste one-shot en noir et blanc qui semblerait presque avoir été dessiné sur le coin d’une table, renferme quelque chose de puissant. Si les personnages peuvent apparaître caricaturaux (le souffre-douleur gentil et hyper-vulnérable et le sadique taré très très méchant), cette fable raconte aussi la suprématie du rêve et de l’imagination face à la bêtise crasse, évoque ces forces invisibles capables, pour peu qu’elles soient consultées, de délivrer une âme pure coincée sous la chape de l’ignominie.

Orignal
Scénario & dessin : Max de Radiguès
Editeur : Delcourt
Collection : Shampooing
152 pages –  13,95 €
Parution : 22 mai 2013

Publicités
Cet article, publié dans Société/Chroniques sociales, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.