A la barbe des prophètes

persepolis

Persepolis © 2007 Marjane Satrapi (L’Association)

Cette BD autobiographique retrace l’histoire de l’auteur depuis son enfance passée à Téhéran, son exil forcé par l’arrivée au pouvoir des Ayatollahs, ses études en Autriche puis son retour dans sa ville natale. Mille anecdotes parsèment le récit, amusantes, émouvantes ou tragiques, de ses premiers rêves (devenir prophète !) à ses déboires amoureux, en passant par ses accès récurrents de révoltes vis-à-vis d’un monde souvent hostile.

persepolisSurtout ne pas se fier au style naïf et « malhabile » du dessin, car l’auteure est quant à elle d’une lucidité redoutable que seules l’autodérision et la cocasserie des situations viennent tempérer.  C’est un véritable parcours initiatique que nous propose Marjane Statrapi avec Persepolis, une véritable épopée racontée en BD à la manière d’un Candide iranien au féminin des temps modernes… mais qui se lit – ou plutôt se dévore – comme un roman. Et le lecteur de se laisser entraîner sans réticence dans cette biographie qui sent décidément le vécu, une « galère » pleine de rebondissements, d’humour et de tendresse – que par ailleurs le film a parfaitement reproduit. C’est aussi une charge sans ambiguïté- mais pas pour autant agressive, plutôt désabusée et ironique – contre la bêtise, le pouvoir et la religion – TOUTES les religions. Car Satrapi, y ayant été confrontée plus souvent que n’importe quel Occidental moyen – à travers les gardiens de la révolution islamique bien sûr – a maintes raisons de les détester.

Ce que l’auteure réussit ici de manière extraordinaire et sans forcer, c’est de transcender les cultures occidentales et musulmanes, qualité sans doute permise par ses quelques séjours en Europe. Comme un pont entre les cultures. Et l’on réalise à la fin du livre qu’il y a beaucoup plus de choses qui rassemblent les peuples que de choses qui ne les divisent. Une œuvre sans aucun doute universelle, de par son message de tolérance et son humanité, en toute simplicité.

Persepolis
Scénario & dessin : Marjane Statrapi
Editeur : L’Association
Collection : Ciboulette
352 pages –  32,50 €
Parution de l’intégrale : 23 mai 2007
Parution des 4 tomes : entre 2000 et 2003

⊗ Adaptation au cinéma (film d’animation) : Persepolis (2007), de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud

♦ Angoulême 2001 : Alph-Art Coup de cœur.
Angoulême 2002 : Alph’Art du meilleur scénario pour le tome 2.
Prix France Info 2002 (tome 2).

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans Autobiographie, Société/Chroniques sociales, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s