Loin, si loin du Brésil

Les Intrépides, d’Andrea Campanella & Anthony Mazza (Ici Même) — Signée d’un duo italo-brésilien, cette chronique sociale douce-amère raconte la tragédie d’une famille, sur fond de football et de cinéma, et marque surtout par son plaisant graphisme vintage.